Définition de "Emploi vert"

 

 

 

"Emploi vert" est une définition du dictionnaire environnement et développement durable

L’emploi vert est une notion en pleine maturation à la fin de l'année 2009. L'environnement et le développement durable sont en effet au cœur des débats après le crac financier de l’été 2009, les effets avérés des changements climatiques, et la lutte contre la délocalisation du travail. L’emploi vert concerne l’économie verte. L’emploi vert regroupe les fonctions directement liées à l’environnement (protection de la nature, biodiversité, paysages, ...) et celles associées à la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE). Le secteur des énergies renouvelables est la locomotive de l’emploi vert. Laurent Wauquiez, Secrétaire d'Etat à l'Emploi, estimait fin 2009, que l’emploi vert pourrait représenter à terme 450.000 emplois en France. Le Grenelle de l’environnement table sur 600.000 emplois verts potentiels en France.

Source : Dictionnaire de l'environnement

Autres définitions

Emploi Vert

Le rapport du PNUE fait état d’une opportunité de créer des millions d’emplois «vert » dans les prochaines décennies. Interrogeons nous d’abord sur la définition d’un emploi vert : Présent dans de nombreux secteurs de l’économie et à tous les niveaux de qualification, il tend à réduire la consommation d’énergie, minimiser les formes de pollution, et ce, tout en restant décent…
Pas facile, un exemple : Un conducteur de Bus propre rémunéré convenablement est-il « plus vert » qu’un ouvrier précaire chargé de recycler, sans protection, des métaux ?
La production d’acier fondée sur des aciers recyclés exige 40 à 75% d’énergie en moins que la production primaire, donc VERT ! Les mêmes ouvriers chargés du recyclage sont exposés à des risques pour leur santé, et beaucoup payés au lance-pierre, pas VERT !
Du coup ce sera le chauffeur de bus au gaz naturel de New Delhi qui aura l’estampille verte, alors que les 12 millions employés en Chine, Usa, et Brésil, dans le recyclage, pas sur pour tous…

Source : Jobintree

Métiers de l'environnement

Emploi-vert, métiers de l'environnement, éco-entreprise, écologue, filières vertes sont des concepts correspondant à de " nouveaux métiers", surtout apparus depuis les années 1990 alors que les préoccupations (et la terminologie) environnementales et du développement soutenable gagnaient l'économie, les administrations et le monde des entreprises et des services.

Source : Wikipedia

Nota : cette définition de Wikipedia est assez mauvaise. En effet, des vieux métiers sont considérés comme des emplois verts : jardiniers, égoutiers, etc... Voir "Croissance verte - zoom sur 50 métiers"

 

Economie Verte

L’économie verte recouvre l’ensemble des activités économiques liées directement ou indirectement à la protection de l’environnement. L’économie verte recouvre ainsi la gestion des ressources rares, les énergies renouvelables, le changement climatique, la prévention des risques, ou encore la gestion des déchets.

Source : Dictionnaire de l'environnement

Observations :

Mythe ou réalité ? Le fait est que les emplois verts tardent à se manifester et que fin 2012 nous sommes plus dans uen phase de récession que dans une phase de création. Et pourtant, les contraintes environnementales ne cessent de s'accroitre. Doit-on penser que les emplois verts tuent l'emploi en général ?

 


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Mouvements écologistes
Ecologie et emplois bidons