Ours mal léché

 

Tout le monde connaît l'expression " ours mal léché ". Mais d'où vient-elle ?

Comme tous les animaux sauvages ou domestiques nous soumis à une assistance humaine au moment de la mise bas, le nouveau né est entouré du placenta qui est léché par la mère. L'ourse léchera ainsi son petit qui, à la naissance, n'est pas plus gros que le poing fermé.

Les gens du Moyen Âge pensaient que la femelle façonnait une masse informe et inachevée. D'où cette célèbre formule d'"ours mal léché" pour qualifier un individu bourru et asocial.

Il faut replacer ceci dans l'imaginaire de l'époque. En fait, il est assez peu probable d'assister à une naissance qui se fait toujours loin d'une présence humaine et dans le " secret " de la tute hivernale. Par ailleurs, vu la grosseur de l'ourson à la naissance, la mère a vite fait le tour de la question. Et puis, pourquoi ne dit-on pas " vache male léchée " ou " chien mal léché " ?


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Ours dans les Pyrénées
Projet de renforcement en 2005
Renforcement d'ours en 2006
Environnement des Pyrénées