Association Européenne de Défense du Pastoralisme contre les Prédateurs

 

Face à la menace des loups dans les Alpes et leur arrivée soudaine et inexpliquée dans les Pyrénées-Orientales et suite à l'introduction mal préparée d'ours slovène dans les Pyrénées en 1996 et 1997 entraînant de nombreuses prédations dans les troupeaux contrairement aux affirmations développées par le milieu écologique sans aucune contrepartie économique, en 2001, les éleveurs ont constitués une association européenne de défense qui dispose d'un siège auprès du Conseil Permanent de la Convention de Berne.

 


Le Grand Charnier
   

Accueil du Monde des Pyrénées
Pastoralisme dans les Pyrénées
Environnement des Pyrénées
Les associations de protection du pastoralisme

 

Objet de l'association européenne de défense du pastoralisme (article 3 des statuts de l'association)
  • Agir pour la reconnaissance de l'incompatibilité entre la présence des prédateurs et le maintien d'un pastoralisme durable.
  • S'opposer à toutes réintroduction active ou passive de tous prédateurs.
  • Agir pour la renégociation de la Convention de Berne.
  • Etre partenaire à part entière auprès des structures professionnelles et politiques nationales et européennes oeuvrant au développement de l'agriculture des massifs montagneux, tant sur le plan économique, social que dans le domaine de l'aménagement du territoire.
  • Contribuer au soutien, au développement et à la promotion des activités pastorales des massifs européens.

Haut de page

 


Le Grand Charnier
   

Accueil du Monde des Pyrénées
Pastoralisme dans les Pyrénées
Environnement des Pyrénées
Les associations de protection du pastoralisme