Chèvres sauvages en Ariège - Pyrénées

 


Quelle est la situation ?

Alors que l'on voit une multitude d'associations se démener pour interdire la corrida, défendre et introduire l'ours, protéger le cheval et imaginer une âme aux chiens et chats, peu de monde, en dehors de Brigitte Bardot et des habitants de la vallée, ne se préoccupe du sort de ces bêtes qui n'ont rien demander à personne.

Certaines associations estiment que ce sont des bêtes domestiques en divagation (depuis 30 ans ???), d'autres pensent qu'il y a un risque sanitaire (justement il a été prouvé le contraire par les services de l'état) et d'autres ont peur à un croisement génétique avec on ne sait quel autre animal qui reste à imaginer (ça viendra).

Les anti-chasses ne semblent pas spécialement troublés par cet abattage et sont subitement muets alors qu'ils voudront défendre l'ours qui, lui, profite sans discuter des chèvres domestiques parfaitement encadrées de la vallée d'Orlu.

Incohérence, inconscience, incompétence de citadins qui sont assez loin des réalités du terrain et préférent philosopher sur l'existence de l'âme animal... Ce qui est certain c'est que le maire de Surba et les habitants de la vallée se sentent bien seuls devant une administration tatillonne qui n'a d'autres soucis que de respecter des textes selon les mêmes principes qu'en 1942 pour se livrer à quelques excès de zèle.

Chacun appréciera.

 


Le Grand Charnier
   

Accueil du Monde des Pyrénées
Environnement dans les Pyrénées
Pastoralisme dans les Pyrénées
Les chèvres sauvages