Financement d'Europe Ecologie - Les Verts : Un monument de morale politique

 

Share

Etre "border line" pour des raisons diverses, pourquoi pas dans la mesure où on reste dans les clous. Le problème est lorsqu’un parti politique joue le rôle de moralisateur (voir le projet présidentiel 2012) alors qu’il n’est pas lui-même des plus clairs. C’est ce qui se passe avec les écologistes et notamment Europe Ecologie-Les Verts. France 2 met en évidence un certain nombre de curiosité autour de la formation des cadres écolos. Nous découvrons qu’au-delà d’une réelle formation financée par nos impôts, il existe certaines pratiques qui ressemblent a du détournement.

 

 

Pour L’Entreprise / L’Express : « L'émission s'attarde sur des questions finalement annexes comme celle, hors sujet, de la formation des élus politiques qui relève d'un autre circuit financier et réglementaire. Au final, le programme de France 2 loupe sa cible : les demandeurs d'emploi en manque d'information pour comprendre ce système si complexe ». Alors que 24heuresactu.com parle de financement illégal et écrit : « La journaliste de France 2 va même plus loin et indique que les documents en sa possession démontrent la responsabilité du sénateur EELV Jean-Vincent Placé dans ce montage financier illicite. Interviewé par téléphone, ce dernier a répondu avec une certaine morgue qu’il avait « oubliée ». » Et il n’y a pas photo.

Europe Ecologie tente de se justifier mais les faits existent et son établis. Le communiqué de presse du CEDIS est tiré par les cheveux. Le parti politique d’Eva Joly est à la peine alors qu’il continue, notamment Placé, à distribuer des diplômes de vertu, des vœux comme au Conseil Régional d’Ile de France ou des leçons de moral comme le projet de la candidate aux présidentielles (extrait). « La candidate d’Europe Ecologie-Les Verts veut placer la formation au cœur de son projet de transition écologique. Dans ce but, elle appelle à une réforme du système de formation continue afin d’attribuer des droits aux personnes quelle que soit leur situation professionnelle ». Nul doute que derrière cette phraséologie il devait aussi y avoir des intérêts. L'ex-juge qui voulait assigner tout le monde n’est pas si claire qu’il n’y parait.

Louis Dollo, le 4 octobre 2013

Haut de page

     

Accueil du Monde des Pyrénées
Europe Ecologie dans les Pyrénées
Europe Ecologie et les mouvements fascistes
Ecologie, un vrai problème

Ours dans les Pyrénées