Selon le FIEP: Le totalitarisme atteint le Béarn

Logo Facebook
Vous êtes ici: Accueil > Environnement-Pyrenees > Ecologistes-Ecologie > FIEP-Caussimont > FIEP-Totalitarisme-Bearn-facistes-ours

"Le totalitarisme atteint le Béarn" c’est le titre choisi par Gérard Caussimont, Président du FIEP, pour dénoncer une manifestation qui s’est déroulée devant son domicile le 9 juin 2006. Il s’avère que suite à plusieurs plaintes, les éleveurs concernés ont fait l’objet d’interrogatoires par la gendarmerie. Deux d’entre eux ont été interrogés par une juge d’instruction à la suite d’une seconde procédure en citation directe plusieurs années après les faits. Quatre ans plus tard, Gérard Caussimont a été débouté de ses prétentions laissant supposer que ses déclarations et affirmations n’étaient pas conforme à la réalité compte tenu des très nombreux témoignages et, semble-t-il, de prises de vue d’une chaine de TV.

Le communiqué du FIEP et / ou de Gérard Caussimont nous amènent aux observations suivantes:

1/ Le fait de ne pas accepter que des personnes victimes des actes et engagements de Gérard Caussimont n’expriment pas leur mécontentement à son égard est révélateur d’un comportement significatif d’un refus de l’expression démocratique populaire

2/ Le fait d’insister dans une procédure judiciaire contre des éleveurs ne semble pas de nature à la réalisation du slogan du FIEP : "Pour que l´ours et le berger puissent vivre ensemble dans les Pyrénées". Pour une histoire de cadavre de brebis, la logique de personnes souhaitant vraiment aboutir à) l’acceptation sociale de l’ours aurait normalement dû se terminer par une explication orale.

3/ Nous pouvons nous interroger sur la désignation du totalitarisme. Les porteurs d’une telle idéologie ne seraient-ils pas ceux qui veulent imposer leurs objectifs par le mensonge?