Le chacal doré

 

Selon de nombreux témoignage le chacal doré serait présent sur plusieurs territoires des Alpes françaises. Mais, comme pour l'arrivée du loup, il est urgent pour les pouvoirs publics de ne pas en parler. Le chacal doré ne fait pas l’objet de protection en France et dans l'Union Européenne. Il n'a jamais été présent en France. Sa présence constitue de ce fait une espèce invasive à éliminer immédiatement. Mais comme toujours avec les grands prédateurs, le mille feuilles juridique est là pour semer le trouble et laisser planer de nombreuses interrogations pour laisser le temps aux meutes de s'implanter définivement.

Lorsqu’il s’agit d’écologie tous les délires et mensonges sont possibles….. en matière de protection.


"Le Chacal doré est une espèce de canidés qui se rencontre dans le nord et l'est de l'Afrique, le sud-est de l'Europe, le sud de l'Asie et en Birmanie. Réapparu en Hongrie après en avoir disparu, il aurait également été aperçu en Suisse à l'automne 2011. Il a également été identifié au printemps 2013 sur l'ile d'Hiiumaa en Estonie dans la mer Baltique. Il aurait gagné cette vaste ile en traversant la banquise.

"Il est classé par l'UICN comme de préoccupation mineure, en raison de la gamme étendue des zones qui lui offrent tout ce dont il a besoin pour se nourrir et s’abriter.

"Malgré son nom, le chacal doré n'est pas étroitement lié aux autres espèces de chacal : des études morphologiques et moléculaires indiquent une plus grande affinité avec le loup gris et le coyote. Il s’agit d’une espèce sociale, dont l'unité de base sociale se compose d'un couple en état de se reproduire, accompagné de ses petits.

"Très opportuniste, le chacal doré est capable d'exploiter un grand nombre de ressources alimentaires allant de fruits et d'insectes à des ongulés de petite taille".

Source : Wikipedia

Le chacal doré, trés opportuniste, peut être présent dans tous les milieux

Le chacal doré en Europe

Haut de page

   

Accueil du Monde des Pyrénées
La faune sauvage des Pyrénées