Loups: Le billet d'humeur de Rachida Dati sur Facebook

Logo Facebook
Vous êtes ici : Accueil > Faune-Pyrenees > Loups > Europe > France > Opposition-Manifestations > 2011-07-20-Loups-Billet-humeur-Facebook
Rachida Dati au milieu d'un troupeau de brebis

Rachida Dati, députée européenne et ancienne Garde des Sceaux, a pris clairement position en faveur des éleveurs victiles des prédations de loups, dès juillet 2011, un peu à contre pied de la Ministre de l’écologie d’alors, Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM). A cette époque, son propos sur Facebook était passé discrètement. Il n’était pas encore politiquement correct d’imaginer que l’on prête plus d’attention à l’homme qu’à l’animal sauvage. Seuls Nice-Matin, régionalement très concerné, et La France Agricole, l’avaient repris. La presse nationale et parisienne l’avait occulté, préférant sans doute les balivernes de FERUS.
Un an plus tard, son texte devient une référence.

- Au loup, il faudra toujours préférer l'Homme!

Je m'associe à l'indignation de Daniel Spagnou, Député-maire de Sisteron, face aux attaques répétées de loups contre des troupeaux dans les Alpes.

Je me suis rendue à plusieurs reprises à Sisteron pour rencontrer des éleveurs. Et encore le 1er juillet dernier, j'ai pu constater les dégâts importants de ces attaques sur l'ensemble de la filière ovine. En discutant avec le représentant des jeunes éleveurs des Alpes-de-Haute-Provence, j'ai pu mesurer toute l'exaspération et les craintes de la profession.

Ces craintes sont justifiées, puisque 2 semaines plus tard, un troupeau a été décimé à Authon, à l'endroit même où je m'étais rendue. Et depuis le début de l'année, ce sont déjà environ 400 bêtes qui ont été les victimes du loup dans les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute-Provence!

Si des mesures ont été prises en mai pour renforcer le dispositif d'intervention, force est de constater que les attaques continuent! Avec Daniel Spagnou et les éleveurs, nous souhaitons des mesures encore plus efficaces pour préserver notre agriculture dont la qualité et la sécurité alimentaire sont reconnues au niveau mondial!

La convention de Berne qui donne au loup le statut "d'espèce strictement protégée" doit évoluer pour lui donner le statut moins contraignant "d'espèce protégée". La directive européenne concernant la conservation des habitats naturels, ainsi que de la faune et de la flore sauvages ne doit pas non plus être un obstacle à l'action.

Car au loup il faudra toujours préférer l'Homme! C'est du bon sens, me direz-vous? Alors faisons en sorte de le traduire dans les politiques que nous menons pour lutter contre ces attaques!

Source: Page Facebook de Rachida Dati du 20 juillet 2011

- Rachida Dati au secours des troupeaux victimes des attaques répétées de loups dans les Alpes

Rachida Dati vient de publier sur sa page Facebook, un billet d'humeur pour le moins inattendu traitant des attaques répétées des loups contre des troupeaux dans les Alpes de Haute Provence et les Hautes-Alpes. En fait, inattendu qu'à moitié car, rappelle l'attaché parlementaire de la députée européenne, "cette prise de position intenvient alors que Rachida Dati s'est déjà rendue à plusieurs reprises à Sisteron (04) pour y rencontrer les éleveurs" et elle y était encore le 1er juillet dernier.

"Je m'associe à l'indignation de Daniel Spagnou, député-maire de Sisteron, face aux attaques répétées de loups contre des troupeaux dans les Alpes," écrit Rachida Dati. "En discutant avec le représentant des jeunes éleveurs des Alpes-de-Haute-Provence, j'ai pu mesurer toute l'exaspération et les craintes de la profession. (...) Depuis le début de l'année, ce sont déjà environ 400 bêtes qui ont été les victimes du loup dans les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute-Provence!"

Des mesures ont été prises en mai pour renforcer le dispositif d'intervention, cependant, avec Daniel Spagnou et les éleveurs, Rachida Dati souhaite que "la convention de Berne qui donne au loup le statut "d'espèce strictement protégée" [évolue] pour lui donner le statut moins contraignant "d'espèce protégée"," car, insiste l'ancienne Garde des Sceaux, "au loup il faudra toujours préférer l'Homme!"

Rachida Dati attend aujourd'hui que ces mesures de "bon sens" se traduisent "dans les politiques que nous menons pour lutter contre ces attaques." Une pierre habilement lancée dans le jardin de son ancienne collègue du gouvernement, l'actuelle ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet.

Auteur : André Fournon
Source : Nice Matin du 20/07/2011