Le loup dans les Vosges, l'Alsace et la Lorraine

 

Share

Le loup a fait son apparition dans les Vosges. Mais comme il ne s'agit pas d'un animal spécifique à la montagne et la forêt, nous pouvons facilement imaginer qu'il s'étendra également à l'Alsace et la lorraine en assurfant une jonction avec les Ardennes et le Jura.

L'affaire José Bové : il veut tuer les loups

Le loup dans la Meuse

Le loup en Moselle

Informations diverses
La propagande écolo pro-loups s'organise autour des Vosges - Alsace et Lorraine

 


Le Grand Charnier
   

Accueil du Monde des Pyrénées
La faune sauvage des Pyrénées
Le loup
Le loup en Europe

Dégâts causés sur 3 troupeaux ovins À Ventron (88)


Depuis le 8 avril 2011, cinq attaques sur des troupeaux de moutons occasionnant la perte de 25 bêtes en pâture sur la commune de Ventron ont été constatées. La dernière en date, dans la nuit du 19 au 20 avril 2011, a causé la perte d’une brebis.

L’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), présent sur le site continue de mener des observations. La semaine dernière, l’hypothèse du lynx avait été écartée au profit d’un animal de la famille des canidés, c'est-à-dire un chien ou un loup.

L’ONCFS appuyé par son réseau scientifique continue les investigations afin de déterminer l’espèce d’animal à l’origine de ces attaques. Actuellement les éléments dont disposent les scientifiques sont trop limités pour se prononcer.

Parallèlement les services de la gendarmerie mènent leurs enquêtes.

Source : Site Web de la Préfecture des Vosges

Haut de page

Massif vosgien : probablement un loup - Communiqué de la Préfecture des Vosges du 20 juin 2011


Les experts nationaux de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS réseau loup-lynx) ont analysé un cliché pris dans le canton de Gérardmer par un piège photographique. Ils ont examiné l'allure générale du canidé pris de dos et concluent qu'il s'agit probablement d'un loup.

Même si cette photographie de dos ne permet cependant pas de voir un masque facial blanc, qui est une caractéristique typique du loup, apparaissent un pelage contrasté entre partie dorsale grisâtre et ventrale plus claire, une queue portée dans le prolongement du corps et oreilles assez courtes.

En effet, depuis les premières attaques de troupeaux début avril, les services de l'ONCFS, rassemblent toutes les observations de terrain afin de confirmer ou d’infirmer la présence d'un loup dans le massif des Vosges.

L'ONCFS a également expertisé onze attaques de troupeaux. Pour neuf d'entre elles, l'Office n'a pas écarté l'hypothèse d'un loup et le 16 juin, le Préfet des Vosges a décidé d'indemniser les cinq éleveurs concernés sur la base d’un barème national. Il leur a adressé un courrier afin de leur expliquer la procédure ainsi que le montant de l'indemnisation et les recevra ce jeudi 23 juin en Préfecture.

Source : Site Web de la Préfecture des Vosges du 20 juin 2011

<Haut de page

Indemnisations d'attaques de troupeaux intervenues à Ventron, Cornimont et La Bresse


Depuis début avril 2011, cinq éleveurs du massif vosgien ont été victimes sur leurs troupeaux de prédations causées par un grand canidé, c'est-à-dire un chien ou un loup.

La présence du loup est possible car le département se situe à la périphérie de l’aire de répartition de l’espèce.

Dans le cadre des plans nationaux d'actions pour les grands prédateurs, il est prévu un dispositif permettant d'indemniser les éleveurs ou les propriétaires ayant subi des dommages sur leurs troupeaux.

Après chaque attaque déclarée, l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) est chargé de réaliser un constat d'attaque et une expertise pour déterminer la cause de la prédation. Depuis début avril, tous ces constats ont été réalisés et les conclusions de l'ONCFS sont connues.

Parmi les 11 attaques étudiées, l'hypothèse d'un loup a pu être écartée à deux reprises.

Pour les neuf autres attaques, l'éventualité d'un loup ne peut être exclue. Aussi et conformément aux dispositions prévues dans les plans nationaux d’actions pour les grands prédateurs, le Préfet des Vosges a décidé l'indemnisation des éleveurs concernés par ces neuf attaques. La direction départementale des territoires est chargée de la procédure d'indemnisation.
L'Office national de la chasse et de la faune sauvage continue à rassembler tous les constats et toutes les observations qui permettraient d'infirmer ou de confirmer la présence d'un loup.

Source : Site Web de la Préfecture des Vosges

Haut de page

La Bresse / Vosges : Des éleveurs d'un groupement agricole refuse de supporter seuls les conséquences du loup


Lors de l’assemblée générale du groupement agricole, le loup a semé la zizanie. Les agriculteurs refusent de porter à eux seuls les conséquences, notamment financières, de la présence du loup sur le massif vosgien.

Haut de page

. .


 

Haut de page

. .


Haut de page


Le Grand Charnier
   

Accueil du Monde des Pyrénées
La faune sauvage des Pyrénées
Le loup
Le loup en Europe