Chien loup tchécoslovaque

Vous êtes ici : Accueil > Faune-Pyrenees > Loups > Hybrides > Chien-loup-Tchecoslovaque >

En France il y a beaucoup d'élevages clandestins de loups sous couvert d'élevage de chiens divers notamment de chien-loup tchécoslovaque.
Les éleveurs de chien-loup tchécoslovaque et autre du même type ne sont pas tous étranger au trafic existant en Espagne et en Italie pour les plus connus. Les agents du CITES de l'ONCFS ne font pas appliquer la loi. Par exemple, vous menez votre chiot issu d'un croisement entre un loup et un Chien-Loup Tchèque chez votre vétérinaire qui lui pose la puce d'un CLT ! Son propriétaire ne sera jamais inquiété par la détention de loups ou hybrides de loup et peut continuer son business tranquille pendant que les invendus sont lâchés dans la nature.

- Histoire et standard du chien loup tchécoslovaque

En 1955, à l’époque en CSSR, on croisa à titre d’essai biologique le berger allemand avec le loup des Carpates. Ces essais montrèrent qu’il est possible d’obtenir et d’élever une descendance aussi bien par le croisement loup/chienne que par le croisement chien/louve. La plupart de ces produits de croisement disposaient des aptitudes génétiques nécessaires à la poursuite de l’élevage. En 1965, l’expérimentation proprement dite une fois terminée, on élabora un projet d’élevage systématique de cette nouvelle race, sensée unir et tirer le meilleur parti possible des qualités avantageuses du loup et des aptitudes favorables du chien. En 1982, le chien loup tchécoslovaque fut reconnu en tant que race nationale par le comité des associations d’éleveurs de la CSSR de l’époque.

En savoir plus..... (source: Ancienne République Tchécoslovaque - 1999)