Loups au Canada

 

Loups de France et canada : Essai sur les représentations, usages et gestion d’un prédateur en milieu montagnard – Christian Pihet – Université d’Angers-CNRS

   

Accueil du Monde des Pyrénées
Le loup

 

Un loup attaque cinq personnes


Une autopsie sera pratiquée sur la carcasse d'un loup qui a attaqué cinq personnes dans un parc provincial près de Wawa, en Ontario, le week-end dernier.

L'animal a été abattu par des agents de conservation de la faune et acheminé à l'Agence canadienne d'inspection des aliments pour des tests en laboratoire.

Les cinq victimes s'en sont tirées avec une bonne frousse et des blessures mineures.

Selon le Ministère des Richesses naturelles, il est extrêmement rare qu'un loup attaque des êtres humains.

Une autopsie sera pratiquée sur la carcasse du loup qui a attaqué cinq personnes dans un parc provincial près de Wawa.


Source : Radio Canada du 6 septembre 2006

Haut de page

Plan de sauvetage pour les derniers caribous de montagne : les loups pourront être stérilisés ou même chassés


Les derniers caribous de montagne de la planète peuvent respirer: la Colombie-Britannique a décidé d'accorder à ces 1900 cervidés un vaste territoire où les activités commerciales seront strictement limitées à partir du printemps prochain.

380 000 hectares de forêt humide tempérée situés au sud-est de la province de la côte pacifique s'ajouteront à une zone déjà protégée de 1,8 million d'hectares, soit une superficie globale représentant deux fois la taille de la Jamaïque.

La récente décision du gouvernement de Colombie-Britannique est intervenue à la suite d'une forte pression de dix organisations écologiques qui ont mobilisé leurs membres corps et âmes pendant trois ans.

Le ministre provincial de l'Agriculture et des terres, Pat Bell, a indiqué à l'AFP avoir reçu 15 000 courriels du public plaidant pour la sauvegarde de ce mammifère.

Le caribou des montagnes, dont le nombre a dégringolé d'un quart en 12 ans, ne se déplace pas sur des milliers de kilomètres en quête de nourriture comme peuvent le faire d'autres types de caribous du nord canadien.

Ses 12 troupeaux préfèrent grimper et descendre les montagnes selon les saisons. En hiver, il utilise ses larges sabots comme raquette pour se déplacer dans la neige proche du sommet des montagnes, loin des prédateurs affamés. Le caribou se nourrit alors uniquement de lichens et redescend vers les vallées lors de la fonte des neiges.

Mais l'industrie forestière, qui représente 3% du PIB de la province, menace la survie de cet animal rarissime. Non seulement les caribous n'ont plus accès aux lichens pour se nourrir une fois les arbres coupés, mais ils n'ont plus de branches touffues pour se cacher des loups et des pumas.

De plus, les coupes industrielles laissent d'immenses clairières qui attirent des cerfs et des orignaux (élans) et en conséquence davantage de prédateurs.

C'est pourquoi la province, qui a négocié aussi bien avec les écologistes qu'avec les groupes industriels, va interdire l'abattage d'arbres et la construction de routes à travers toute la région concernée. «Ceci aura un impact sur notre industrie, mais 95% des forêts appartiennent à l'État. Nous sommes donc tenus de respecter les lois promulguées par le gouvernement», explique Archie MacDonald, du Conseil provincial de l'industrie forestière.

D'autres secteurs sont aussi mis à contribution. Entre autres, les opérateurs de motoneiges ne pourront plus s'aventurer librement dans la forêt protégée. Ils devront suivre des chemins bien précis.

Selon des études scientifiques, le bruit de ces engins oblige les caribous femelles à dépenser tellement d'énergie pour s'en éloigner qu'elles en perdent parfois leurs portées.

Enfin, les loups qui menacent d'extinction certains troupeaux pourront être stérilisés ou même chassés pour réduire la taille des meutes. Certains caribous pourront être déplacés vers d'autres troupeaux moins peuplés afin d'en assurer la survie.

Le gouvernement va investir trois millions de dollars sur trois ans notamment pour faciliter l'adaptation des nouvelles règles et informer les touristes montagnards de la présence de caribous dans leurs parages.

«Nous soutenons pleinement ce plan d'action car il permettra au caribou de survivre», explique à l'AFP Rob Duncan, spécialiste des forêts à l'organisation écologiste Sierra Club.

Il regrette cependant que la province n'ait pas de loi d'ensemble pour protéger ses 1376 espèces en voie de disparition. «Nous ne pouvons pas continuer à nous battre une espèce à la fois», dit-il.

Auteur : Philippe Moulier
Source : Cyberpresse.ca/AFP du 24 octobre 2007

Haut de page

Des loups ont attaqué des chiens à Prince Ruppert, en Colombie-Britannique


Des loups ont attaqué des chiens lors de trois incidents distincts à Prince Ruppert, sur l'île Kaien, en Colombie-Britannique, au cours de la dernière semaine, causant la mort d'un jeune bichon maltais.

Des résidants ont aperçu au moins un loup transportant un chat entre ses mâchoires, et plusieurs chats ont été portés disparus dans le secteur nord-est de la ville, où ont eu lieu les attaques rapportées.

Une fillette de 12 ans a été secouée par sa rencontre avec deux loups, tandis qu'elle marchait avec son jeune carlin.

Après être tombé sur un premier loup, elle a raconté avoir téléphoné à sa mère, qui lui a dit de prendre le chien dans ses bras et de rentrer à la maison. A la vue d'une deuxième bête, elle s'est mise à courir et est arrivée chez elle sans avoir été attaquée.

Un autre enfant a été suivi par des loups jusqu'à son domicile, dans le même quartier.

L'aspect le plus déconcertant de ces incidents, aux yeux des résidants, est qu'ils sont survenus en plein jour.

Des agents de conservation ont été appelés et dépêchés à Prince Ruppert, vendredi après-midi. Des résidants ont cependant affirmé qu'il n'avaient pas pu faire grand chose lors de leur brève tournée du secteur, avant qu'ils ne soient repartis.

Source : Corus Nouvelles du 17 juin 2008

Haut de page


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Le loup