Lynx lynx (Lynx Boréal)

 

Le Lynx est de la famille des félins (Felidae) et de la sous-famille des félinés. Il existe quatre espèces de lynx. Ils sont aisément reconnaissables avec leur face ornée de favoris et d'oreilles triangulaires surmontées d'une touffe de poil. La queue est courte.


Descendants du Lynx d'Issoire, les lynx ont connu de nombreuses classifications taxinomiques différentes et les diverses espèces ont tour à tour été sous-espèces puis espèces à part entière. Depuis la fin du XXe siècle, seules quatre espèces sont reconnues : le Lynx du Canada (Lynx canadensis), le Lynx boréal (Lynx lynx), le Lynx pardelle (Lynx pardinus) et le Lynx roux (Lynx rufus). Le Caracal, qui morphologiquement ressemble aux lynx, a longtemps fait partie du genre Lynx et est encore appelé « Lynx du désert ».

Prédateurs de l'hémisphère Nord, les lynx ont pour habitat préféré la forêt boréale. Considérés comme très largement répandus, exception faite du Lynx pardelle gravement menacé, ils font partie des rares félins dont on estime les populations stables. Alors qu'ils tenaient une place importante dans la mythologie amérindienne, les lynx étaient fort méconnus en Europe et y ont souffert d'une réputation de bête féroce. Réputation parfaitement justifiée par rapport aux dégâts constatés aussi bien sur des troupeaux d’ovins que des troupeaux de bovins, équins ou caprins.

 

Présentation du lynx

Famille

Félidae

Ordre

carnivores

Longueur

80 cm à 130 cm

Hauteur

60 à 75 cm

Poids

18 à 25 kg

Pelage

brun jaunâtre, roussâtre ou gris

Longévité

17 ans maximum en captivité. 5 ans dans la nature

Biologie


Description
Le Lynx est haut sur pattes. Il possède une queue très courte, noire au bout. Son pelage est brun jaunâtre, roussâtre ou gris, plus clair en hiver, fortement tacheté (taches foncées) sur les pattes, moins sur le dos (peu tacheté dans le nord de l’Europe). Ses oreilles sont prolongées par une longue touffe de poils favoris très développées. Il possède des griffes rétractiles.

Mensurations
Le Lynx mesure de 80 à 130 cm, tête et corps compris. La queue mesure de 11 à 25 cm. Les pattes atteignent une hauteur de 19 à 22,5 cm. La hauteur totale du Lynx oscille entre 60 et 75 cm. Le Lynx pèse de 18 à 25 kg.

Il possède entre 28 et 30 dents.

Indices de présence
Les empreintes sont larges et arrondies : les postérieures mesurent en moyenne 7,5 x 6 cm. Elles sont semblables à celles du Chat forestier mais elles sont plus grandes et les griffes ne marquent pas le sol. Les pattes antérieures sont légèrement  tournées vers l’intérieur.

On peut trouver aussi des traces de griffes sur l’écorce des arbres.

Les crottes sont semblables à celles du Renard roux, mais 2 à 3 fois plus grandes (jusqu’à 25 cm de long).


Habitat


Le domaine vital du Lynx est très variable. Il s'étend de 3 à 300 km2 et plus.

L'habitat du Lynx est essentiellement forestier : forêts de résineux ou forêts mixtes avec sous-bois dense,  dans les régions montagneuses comportant des rochers. En général, vit de 700 à 1 000 m, mais jusqu’à 2 700 m d’altitude. Gîte dans une grotte, un terrier de Blaireau, des broussailles, sous un rocher en surplomb ou sous un arbre renversé.


Carte de présence du lynx en France - ONCFS 2011

Régime alimentaire


Le Lynx est un animal exclusivement carnivore. Il mange surtout des Lièvres, des Rongeurs, des Chevreuils (surtout les jeunes), mais aussi de jeunes Rennes et Chamois (en fonction du milieu), des oiseaux (Tétras, Bécasse, perdrix). En France (Jura essentiellement), s’attaque parfois aux moutons dans les prairies.


Reproduction


Le rut a lieu de janvier à mars. La femelle donne naissance en mai-juin a 2 ou 3 petits (1 à 5). La maturité sexuelle du mâle survient à 30 mois, celle de la femelle à 22 mois. La gestation dure 74 jours. Il n'y à qu'une portée par an. Les jeunes ouvrent les yeux vers 16-17 jours et sortent du gîte à environ 4 mois. Le sevrage survient entre 2 et 5 mois. Le mâle n’est pas admis dans le gîte quand les jeunes naissent, mais il apporte de la nourriture à la femelle pendant 2 mois. Les jeunes restent avec leur mère environ un an.


Sociabilité


Le Lynx est solitaire, chez le mâle comme chez la femelle. Ils ne se croisent que lors des accouplements puis se séparent. Seul la femelle peut être accompagnée de ses petits.

Le mâle hurle pendant le rut. La vision du Lynx est excellente : il peut repérer une Buse dans le ciel à 4 km. La femelle et les jeunes se frottent la tête mutuellement quand il se retrouvent.


Comportement


Le Lynx est un animal extrêmement discret et méfiant. Il est essentiellement crépusculaire. Les observations diurnes et directes sont très difficiles. Il peut grimper aux arbres.

Il approche de sa proie en se cachant et bondit sur elle, mais ne la poursuit pas longuement : il tue par morsure au cou (grosse proie) et la traîne parfois sur quelques centaines de mètres avant de la manger ou de la cacher sous la neige. Exterminé puis réintroduit en France.  les Lynx observés dans le Jura proviennent de Suisse et sont apparus en 1975. Dans les Vosges, a été réintégré à partir de 1983. De petites populations existent dans les Pyrénées. Peu sensible à la rage.

Haut de page


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Faune sauvage des Pyrénées
Environnement des Pyrénées
Le lynx en France, en Europe et ailleurs.....