L'ours des Carpates se mange en Roumanie....

Logo Facebook
Vous êtes ici : Accueil > Faune-Pyrenees > ours > Europe > Roumanie > Ours-Carpates-se-mange-Roumanie

Comme dans tous les pays où il y a des ours, ceux-ci sont considérés comme du gibier mangeable. C’est le cas au Canada, dans les Pays Scandinaves…. C’était le cas dans les Pyrénées encore dans les années 1950-1960 où il était même à la carte du restaurant du col du Puymorens. C’est évidemment le cas en Roumanie comme en témoigne ce qui peut être vu et consommé dans un restaurant de Bucarest.

- L’ours des Carpates à la carte de restaurants roumains

De l’ours brun au menu d’un restaurant bucarestois!

Servi avec des champignons sauvages et une délicieuse sauce au vin, il fait le bonheur des amateurs de gibier mais aussi des touristes d’Europe occidentale qui sont souvent déconcertés à l’idée de manger la viande d’un plantigrade qui a disparu de leurs montagnes. Mais qui n’y renoncent pas pour autant!

Pour 65 lei, soit moins de 15 euros, tentez cette expérience culinaire si vous en avez l'occasion.

Verdict de la part de ceux qui l'ont fait : c’est goûteux!

La texture se rapproche de celle du ragoût et c’est aussi fort que de la viande de kangourou ou de sanglier.

Au total, la Roumanie compte environ 6000 ours, voir plus, dans les forêts des Carpates roumaines, selon certaines estimations, et quelques centaines de dérogations de tirs sont accordées aux chasseurs chaque année (plus de 550 en 2014). Des chasseurs qui doivent payer 7 à 10 000 euros pour prendre cet animal qui reste protégé par la loi au titre de la Convention de Berne et de la Directive Européenne Habitats. Protégés mais loin d'être en voie de disparition et en danger au point de faire appel à l'armée pour réguler l'espèce.

D’autres pays comme le Canada autorisent la consommation de viande d’ours, tout en mettant en garde contre les risques qu’elle peut entraîner sur la santé humaine notamment la trichinose (ou trichinellose).

Voir les recettes d'ours