L'Aigle royal

Vous êtes ici : Accueil > Faune-Pyrenees > rapaces > Aigles >

L'Aigle Royal dont le vol est si majestueux est présent dans les Pyrénées et compte environ 80 couples difficiles à observer

- Généralités sur l'Aigle Royal

  • Nom scientifique:
    Aquila chrysaetos
  • Physique:
    Similaire à celui de la buse mais l’aigle plus grand, corps massif, bec court, cou large, de longues ailes se rétrécissant à la base.
  • Poids:
    2,8 à 4,5 kg
  • Envergure:
    204 à 220 cm
  • Plumage:
    Couleur brun foncé teinté, plus brun doré sur la tête et la nuque
  • Vol:
    Battements d’ailes en vol puissants. Il plane longuement en cercle, utilisant les courants ascendants
  • Habitat:
    L’Aigle royal niche en montagne et construit des aires dans des parois rocheuses, parfois en haut d’un pin ou d’un sapin.
    Il est sédentaire mais peut déplacer son lieu de vie
  • Régime alimentaire:
    iL chasse souvent à l’affût du haut d’une paroi. Les proies sont prises à l’issue d’un bref piqué soit à terre, soit en vol.
    Il se nourrit de mammifères comme les marmottes, lièvres, jeunes isards, jeunes chèvres, et oiseaux tels que lagopèdes, Grands Tétras, capturés vivants mais aussi consommés à l’état de cadavres.
  • Reproduction:
    DE 1 à 3 jeunes par nid, dans certains cas un des jeunes est éliminé par le premier éclos: on parle alors de "caïnisme". Aussi, la nidification n’est-elle pas toujours couronnée de succès et plusieurs années peuvent se passer avant qu’un seul aiglon ne s’envole, après être resté au nid de mars à juillet.

- Protection

L’Aigle royal est une espèce fragile et menacée. On compte 70 à 80 couples présents dans les Pyrénées versant français dont 32 couples dans le Parc national des Pyrénées.
L'aigle royal bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis l'arrêté ministériel du 17 avril 1981 relatif aux oiseaux protégés sur l'ensemble du territoire.
Il est inscrit à l'annexe I de la directive Oiseaux de l'Union européenne Note 1. Il est donc interdit de le détruire, le mutiler, le capturer ou l'enlever, de le perturber intentionnellement ou de le naturaliser, ainsi que de détruire ou enlever les oeufs et les nids et de détruire, altérer ou dégrader leur milieu. (texte wikipedia)
Qu'il soit vivant ou mort, il est aussi interdit de le transporter, colporter, de l'utiliser, de le détenir, de le vendre ou de l'acheter.
L’Aigle royal fait l’objet d’un suivi annuel.

- Liens informatifs

- Déménagement chez les Aigles en Val d'Azun

Selon le Parc National des ‪‎Pyrénées‬, les aigles qui étaient sur la commune d’Estaing ont décidé de changer d’aires. Ils sont libre et la nature n'est pas un parc animalier. Notion que certains oublient.

Source: Parc National des Pyrénées - Mars 2015