Canyon de Marc Ariège - Vicdessos

Logo Facebook
Vous êtes ici: Accueil > Sports-Pyrenees > Canyons > Ariege > Canyon-de-marc

Ce très beau canyon de la vallée d’Auzat et du Vicdessos en Ariège présente un excellent résumé des obstacles que l’on peut rencontrer dans les canyons de la vallée.

- Présentation

- Navette

Aucune

- Matériel

Néoprène complète
3 cordes de 20 mètres
poulie-câble

- Horaire

- Période

Printemps
Eté
Automne.
Attention aux risques de lâchers d’eau

- Hébergement

Gîte d'étape de Marc

- Réglementation et lâchers d'eau

Un arrêté municipal  de la commune d’Auzat réglemente, depuis 1997, la pratique du canyon. Des extraits de cet arrêté sont affichés sur des panneaux particulièrement bien visible et bien aménagés au départ du sentier.
L’arrêté est renouvelé tous les ans. Malgré nos demandes répétées nous n’avons pas pu en obtenir un exemplaire. Nous reproduisons donc ici les indications d’un topo-guide sans garantie de l’exactitude des informations.

Le canyon serait interdit par temps de pluie ou en cas de risque d’orage et du 15 octobre au 1er mars.
Les canyonnistes peuvent y être présent de 9h à 17h du 1er mars au 1er juin et de 9h à 18h  du 1er juin au 15 octobre.
Les équipes de canyonnistes ne doivent pas dépasser 9 personnes adultes ou 8 mineurs et 2 adultes parmi lesquelles il doit y avoir:

  • Un guide de haute montagne ou
  • Un aspirant guide possédant la qualification canyon ou
  • Un brevet d’état spéléo, escalade, kayak ou
  • Un accompagnateur en montagne possédant la qualification canyon ou
  • Un moniteur ou instructeur fédéral de spéléologie ou de canyon ou
  • Une personne ayant l’aptitude de la descente de canyon, c’est-à-dire ayant pratiqué sur plusieurs massifs et ayant une bonne pratique de l’eau vive.

Il existe un risque important de lâchers d’eau par EDF. En aucun cas l’EDF ne peut prévoir ces lâchers relatifs aux turbinages fréquents de l’usine de Soulcem. Une échelle limnigrapique avec code de couleur conventionnel installé au barrage de l’Artigue (indication donnée sur place) informe de leur importance.

  • Le vert indique une augmentation possible de 50 à 600 litres par seconde. Le canyon est, dans ce cas, encore réalisable si vous connaissez bien les techniques de manœuvres sur cordes et l’eau vive.
  • L’orange correspond à une augmentation de 600 à 2.000 litres par seconde: le canyon est alors réservé aux initiés.
  • Dans le rouge, le canyon n’est plus réalisable.

De début juin à fin août, EDF met en place un système permettant de rendre le largage très progressif – 20 mn environ. En tout état de cause ces risques demandent à être vigilant et d’amener la topographie du canyon pendant la course pour pouvoir bien situer les échappatoires. En aucun cas et même si le débit vous paraît faible il ne faut s’engager dans la goulotte de 17 mètres, mais il faut utiliser les équipements en rive gauche.

- Observation

Les moniteurs et instructeurs de la FFME sont les grands oubliés de toute cette réglementation. Il est évident qu'ils sont à retenir au même titre que ceux de la FFSpéléologie. De même, il convient de respecter les règles de sécurité dictées par la FFME avant de retenir celle d'un arrêté municipal.