Refuge de Goriz Espagne Aragon

Logo Facebook
Vous êtes ici: Accueil > Tourisme-Pyrenees > Hebergements-Pyrenees > Refuges-Cabanes > Espagne > Aragon > Refuge-Goriz

Ce refuge est situé à 2 160 m d'altitude au coeur du Parc National d'Ordesa et du Mont Perdu. La montée se fait dans le remarcable canyon d'Ordesa par un des plus beaux itinéraires des Pyrénées.
Refugio de Goriz, anciennement appelé Refuge de Gaulis ou de Golis, le Refuge de Goriz, a toute une histoire autant pour les Espagnols que pour les Français.
Situé au pied du Mont-Perdu, massif calcaire par excellence, il est le passage obligé vers la voie normale du Mont-Perdu.

- Origine du refuge

Depuis la première ascension en 1802 et la construction du refuge actuel, le lieu a vu passer de nombreuses générations de montagnards, alpinistes, skieurs de randonnée ou alpinistes ou randonneurs pyrénéens, les Espagnols parlerons de montagnisme.
Il fut aussi le point de passage de nombreux aviateurs anglais lors de la dernière guerre, aidés dans leur "évacuation" par le Camp Bernard Rollot de Barèges.

- Gestionnaire

Federación Aragonesa de Montañismo (F.A.M.)

- Coordonnées du refuge

Refugio de Góriz
22376 Torla (Huesca)
Tel.: (00 34) 974.34.12.01

- Accès

Laisser votre voiture à Torla sur un des parkings aménagés. Prendre le bus pour monter dans la vallée à la porte du Parc. De là, suivre le sentier évident jusqu'au refuge (3h30 - 4 h) par le GR 11. On peut également y arriver depuis Nérin par la piste qui part de Torla (attention, vérifier qu'il n'y ait pas d'interdiction de circulation)
L'hiver, il est recommandé de remonter le fond de la vallée (canyon) et prendre les "crampons" de Soaso. demander conseil au gardine avant de vous engager.

- Le Refuge

Le refuge a une capacité de 96 places mais réservation à l'avance obligatoire

- Les services du refuge

- Ouverture

Toute l'année avec réservation obligatoire.

- Activités

Observations

- Quelques aspects historiques du lieu

Lu dans un article du bulletin de la Société Ramond.signé Frossard sous le titre de "Quelques courses aux environs de Cauterets, Mont-Perdu" (E.S.Frossard) - pp. 78-86 [1869-2]

Saviez-vous qu'il y avait deux cabanes de Gaulis (ancien nom du refuge de Goriz)?
La supérieure sommaire, l'inférieure avec "deux bandes de rochers redressées et parallèles formant des murs infranchissables pour protéger un parc naturel, capable de contenir une centaine de moutons à l'abri de la tempête et des loups; un énorme bloc de pierre tombé de plus haut s'est fixé à une extrémité de ce parc dont il barre l'entrée à l'est. Il forme aussi à lui seul le toit d'une cabane capable de contenir une vingtaine d'hommes."
Quelqu'un a-t-il déjà vu ces ruines et ou pris des photos? Contact

Nous pouvons remarquer que les loups étaient redoutés en 1868. Ce n'est pas un phénomène nouveau et il doit bien y avoir un motif.

- Remise en cause du Refuge

Le refuge de Goriz est aujourd'hui menacé de fermeture pour des motifs aussi obscurs qu'administratif avec un mélange d'intérêts économiques probablement plus privés que collectifs. En Espagne comme en France, la randonnée touristique en montagne prend le pas sur la pratique de l'alpinisme ou du montagnisme, alimenté par le lobying des médias et des acteurs du tourisme se fichant royalement de la protection du milieu (ou ayant leur vision trés particulière) et encore moins des aspects sécuritaires minimum à respecter en montagne.