Indices, observations, présence et suivi de l'ours en 2013

 

 

Indices, observations, présence et suivi de l'ours sont autant d’éléments indispensables pour le localiser dans les vallées. Encore que, discret, vous n’êtes pas sûr de le rencontrer. Nous ne fournissons ici que les éléments certains dont nous avons connaissance. D’autres informations sont fournies par téléphone par l’équipe technique ours (ETO) au : 05 62 00 81 10. Depuis 2012, les informations mensuelles se font très rares.

Dans l’hypothèse d’une rencontre avec l’ours, prenez quelques précautions et suivez les conseils de l’ETO. Ce genre d’ours, même s’il peut avoir peur de vous, n’est pas pour autant une peluche contrairement à ce que certains essaient de faire croire. C’est un animal sauvage carnivore qui peut, dans certaines circonstances, être agressif et dangereux.

La publication de la localisation des ours est-elle fiable ?

 

  • 21 février 2013 : Ce qui n'était qu'une rumeur se confirme par un croisement de témoignages : Un ours était présent dans le secteur de Bruges et de Castet (Pyrénées-Atlantiques) - En savoir plus
  • Mars 2013 : plusieurs traces observées dans le Couserans (Arièges), secteur de Sentein et Saint Lary et en Hautes-Garonne (Melles) - Voir le répondeur ETO au 05 62 00 81 10
  • 19 mars 2013 : Traces sur la route de l'Ardiden au-dessus de Sazos - Hautes-Pyrénées
  • Les informations sélectives du Parc National des Pyrénées
  • 22 mars 2013 : Traces en vallée d'Aspe - Pyrénées-Atlantiques
  • Entre le 1 et 10 avril : Traces de Pyros sur Alt Aneu (Espagne - Catalogne)
  • 8 avril 2013 : Observation d’un ours sur vidéo automatique réalisée sur la commune de Melles (Haute-Garonne, limitrophe de l’Ariège et du Val d’Aran) - Source : Site Web de l'ONCFS - Aucune mention sur le répondeur de l'ETO au 25 avril.
  • 10 avril 2013 : Piste commune de Cauterets
  • Entre le 8 mars et le 12 avril : piste commune d'Estaing
  • 12 avril 2013 : Coulédoux (31) : Piste d'empreinte et relevé de poils sur appât de térébenthine - Source : Echo des Tanière du 30 avril 2013 - Aucune mention sur le répondeur de l'ETO au 25 avril - Mise en place d'un appareil photo ou vidéo
  • 12 avril 2013 : Chapelle de l'Isard (Couserans - Ariège) - F. Antras, un particulier bénévole du Réseau Ours Brun (ROB), relève des poils sur appât de térébenthine, des crottes et des empreintes. Source : Echo des Tanière du 30 avril 2013 - Aucune mention sur le répondeur de l'ETO au 25 avril
  • 12 avril 2013: Joubac (Couserans - Ariège) - Divers observateurs curieusement non identifiés mais connus de l'OCFS (nous pouvons penser qu'il s'agit de bénévoles anonymes) mettent en route un itinéraire. A cette occasion ils relèvent des poils sur appât de térébenthine et des "poils spontanés" sur "arbre magique". Source : Echo des Tanière du 30 avril 2013 - Aucune mention sur le répondeur de l'ETO au 25 avril
  • Entre 2 et 12 avril : Traces en Espagne commune de Llador
  • 12 avril 2013 : Aumède (Hautes-Pyrénées - Cauterets) relevé de poils sur appât de térébenthine - Source : Echo des Tanière du 30 avril 2013 - Aucune mention sur le répondeur de l'ETO au 25 avril.
  • 13 avril 2013 : Commune de Melles (Haute-Garonne, limite Ariège et Val d'Aran) - Photo automatique d'un ours indéterminé. Source : Site Web de l'ONCFS - Aucune mention sur le répondeur de l'ETO au 25 avril.
  • 13 avril 2013 : Observation d’un ours sur vidéo automatique réalisée sur la commune de Melles (Haute-Garonne, limitrophe de l’Ariège et du Val d’Aran) - Source : Site Web de l'ONCFS - Aucune mention sur le répondeur de l'ETO au 25 avril.
  • 2 et 14 avril 2013 : Photo d'un ours sur Alt Aneu (Espagne - Catalogne)
  • 13 avril 2013 : traces sur la commune d'Etsaut (Vallée d'Aspe - Pyrénées-Atlantiques) (Source : Répondeur ETO)
  • 17 avril 2013 : Piste commune de Cauterets - S'agit-il de la même observation que le 12 avril avec une modification des dates pour brouiller les pistes ?
  • 17 avril 2013 : Piste commune de Luz. Est-ce le même ours ou un second pa rapport aux observations le même jour sur la vaste commune de Cauterets ? Est-ce l'observation ci-dessous de Bachebirou connue sous forme de rumeurs le 20 avril
  • 17 avril 2013 : Bachebirou (Hautes-Pyrénées - Pays Toy) relevé de poils sur appât de térébenthine - Source : Echo des Tabière du 30 avril 2013 - Aucune mention sur le répondeur de l'ETO au 25 avril - Confirmationd'une rumeur du 20 avril
  • 17 avril 2013 : Pouilh (Couserans - Ariège) : Relevé de crottes et mise en place d'un appareil photo ou vidéo. Source : Echo des Tabière du 30 avril 2013 - Aucune mention sur le répondeur de l'ETO au 25 avril
  • 17 avril 2013 : Observation d’un ours sur vidéo automatique réalisée sur la commune de Melles (Haute-Garonne, limitrophe de l’Ariège et du Val d’Aran) - Source : Site Web de l'ONCFS - Aucune mention sur le répondeur de l'ETO au 25 avril.
  • 20 avril 2013 : traces sur la commune de Laruns - Vallée d'Ossau - Pyrénées-Atlantiques (Source : Répondeur ETO)
  • Avril 2013 : Nombreuses traces et poils relévés en Ariège sur les communes de Couflens (19 au 24 avril), Sentein et Saint-Lary (Source : Répondeur ETO)
  • 21 avril 2013 : Observation d’un ours sur vidéo automatique réalisée sur la commune de Melles (Haute-Garonne, limitrophe de l’Ariège et du Val d’Aran) - Source : Site Web de l'ONCFS - Aucune mention sur le répondeur de l'ETO au 25 avril.
  • 22 avril 2013 : un bélier tué sur la commune de Sentein (Source : Répondeur ETO)
  • 25 avril 2013 : Traces en Ariège entre Trinqué et la cabane de Barlonguère (non indiqué au répondeur ETO au 25 avril)
  • 25 avril 2013 : Aude, Pyrénées-Orientales, Andorre et Ariège Est : aucun indice depuis le 29 juin 2012 (Source : Répondeur ETO)
Les rumeurs concernant l'ours dans les Pyrénées en 2013
  • 24 avril 2013 : Auzout (Couserans - Ariège) - Divers observateurs curieusement non identifiés mais connus de l'OCFS (nous pouvons penser qu'il s'agit de bénévoles anonymes) mettent en route un itinéraire. A cette occasion ils relèvent des poils sur appât de térébenthine. Source : Echo des Tanière du 30 avril 2013 - Aucune mention sur le répondeur de l'ETO au 25 avril
  • 25 avril 2013 : Secteur de Melles et Bouxt (Haute-Garonne) : nombreux indices (crottes, poils, traces) et vidéos automatiques (Source : Répondeur ETO)
Face au nombre trop important de prédations, notamment dans l'Ariège (pratiquement tous les jours), nous suspendons l'information dans l'attente d'un bilan plus complet.

Haut de page


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Ours dans les Pyrénées

 

 

Les informations sélectives du Parc National des Pyrénées


Le parc national des Pyrénées dit ne pas communiqué sur la position et la présence des ours, sa mission étant strictement limitée aux constats des prédations.

Positionnement sélectif par excellence ou grand foutoir dans l’établissement public ? Le 19 mars, des traces d’ours sont découvertes par un chasseur au Pays Toy (Hautes-Pyrénées) au-dessus du village de Sazos sur la route de la station de ski de Luz-Ardiden. Le Parc National vient constater (ce n’est pas une prédation) et informe élus, gendarmes et le 20 au soir, par un mail, la commission syndicale. Normal qu’une telle information soit assurée dans l’intérêt des populations locales et notamment des éleveurs. Mais c’est bien de la communication.

Alors que j’avais besoin de ce constat officiel pour me défendre contre une plainte au pénal complétement stupide de la part de Férus, la Parc National me répond qu’il ne communique pas. Il faut s’adresser à Jean-Jacques Camara de l’équipe de suivi de l’ours (ETO). Dont acte. Mais alors pourquoi informer les responsables valléens et pourquoi, le 22 mars, le Parc National communique avec photos sur des traces trouvées en vallée d’Aspe ?

Sachant que depuis près de 30 ans Jean-Jacques Camara opère avec un zèle militant bien connu avec Férus et autres associations environnementalistes, il était assez peu probable que je m’adresse à lui pour régler mon problème. En conséquence, la « non communication » du Parc National est-elle le fait de l’obscurantisme d’une fonctionnaire zélée ou d’une fonctionnaire militante ?

En tout cas la saison d’activité de l’ours débute mal.

Louis Dollo, le 30 mars 2013

Haut de page

18 au 20 février 2013 : Un ours à Bruges et Castet

Selon plusieurs témoignages reçus séparément, la présence d’un ours a été constatée par plusieurs éleveurs entre le 18 et le 20 février 2013 en deux endroits proches par la montagne

1/ Au col de Novaïls sur la commune de Bruges. « Les chevaux étaient affolés et se sont dispersés dans la forêt » selon un éleveur témoin.

2/ Au col de Castet. « Les vaches ne voulaient plus sortir » nous dit un éleveur de Castet.

D’autres personnes ont été témoin mais préfèrent rester discrètes ou parler plus tard. Pourquoi ?

1/ Des chasseurs (pas tous) préfèrent ne rien dire pour ne pas se voir restreindre le droit de chasse. De même, les éleveurs confrontés aux dégâts des ours sur leurs estives, préfèrent laisser faire les chasseurs dans la réalisation de leur plan de chasse.

2/ Les éleveurs n’ayant pas de prédation n’ont aucun motif à prévenir les autorités puisque, de toute manière, ils ne sont pas crus.

Ces deux comportements, parfaitement justifiés, sont la conséquence d’un sectarisme écologique autant de la part des associations écologistes que de nombreux agents de l’Etat auxquels la confiance n’est plus accordée. Il n’y aura donc jamais de confirmation officielle de cette présence d’ours.

De quel ours s’agit-il ?

« On n’en sait rien et on s’en moque » nous dit un éleveur. « C’était un ours ». Quel intérêt pour un éleveur, un randonneur ou un chasseur de savoir duquel il s’agissait. Aucun. Mais nous faisons le constat que les ours, notamment les mâles, n’hibernent pas systématiquement.

Louis Dollo, le 25 avril 2013

Haut de page

22 mars 2013 : traces en vallée d'Aspe


Photo : Parc national des Pyrénées/R. Camviel

Cette photo d'ours a été prise le 22 mars en vallée d'Aspe (Béarn) par un garde du parc national des Pyrénées. D'après sa forme, elle pourrait correspondre à l'ours Néré. Toutefois, seules des analyses ADN permettront d'en avoir la certitude : celles-ci sont en cours, des poils ont été relevés à proximité.

Sur le site du Parc National des Pyrénées le 22 mars 2013

"La douceur printanière de ces derniers jours associée au fort taux d'enneigement de cet hiver permet de relever sur le terrain des indices fort intéressants. Comme en témoigne cette photo, l'ours sorti de sa tanière rode sur les zones où il y a une forte concentration d'animaux (sangliers, chevreuils...). Il est à la recherche d'un animal affaibli ou d'un cadavre. Si vous avez la chance de croiser sa voie, il est impératif de suivre sa trace à l'envers afin de ne pas le déranger et si vous prenez une photographie veuillez mettre toujours une échelle si vous souhaitez la faire identifier."

25 avril 2013 : L'ours en Ariège-Pyrénées

Martin (L'Ours bien sûr!!!) se promène? Ci-contre, une trace photographiées par Benoît le 25 avril entre Trinqué et la cabane de Barlonguère.


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Ours dans les Pyrénées