Comité Départemental du pastoralisme et de la gestion de l'espace montagnard

 



Josette Durieu, Sénatrice, François Fortassin, Sénateur, Le Préfet, Chatal Robin-Rodrigo, députée

Au cours de cette réunion marquée par l'arrivée d'une délégation d'élus venus déposer une motion signée quelques jours avant à Pouzac, cette réunion convoquée dans la précipitation deux jours avant et co-présidée par le Préfet et le Président du Conseil Général s'annonçait difficile. Pourtant….

A la sortie, Bernard Moules nous explique que " le Préfet a mesuré la réalité de l'ampleur de la révolte de l'unanimité faite avec les élus et la profession agricole. Il a pu constater la cohésion et l'unanimité pour le retrait de Franska. C'st la première fois que l'ensemble des élus s'exprime pour le retrait. "


Marie-Mise Broueilh et Bernard Moules à la sortie de la Préfecture

Mais l'affaire n'est pas gagnée car selon le protocole les conditions ne sont pas remplies pour décider d'un retrait. Il faut dire que le protocole est tellement compliqué… comme par exemple " décider et réaliser trois tires d'effarouchement ". Comme il n'y en a pas encore eu de décidé par les autorités " et qu'ils ont des difficultés à localiser précisément la bestiole " Donc " l'Etat étudie… " Alors tout est à craindre… Lorsqu'un fonctionnaire de la DIREN explique "elle est très agitée " mais ce n'est pas un comportement anormale au sens du protocole et en plus " elle est discrète et active la nuit ". Ce qui fait dire à un éleveur qu'elle est "comme la péripatéticienne…" Nous ne sommes pas prêt de la voir retirée !


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
ADDIP-Coordination pyrénéenne

ASPP 65 - Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Pyrénéen