Ferus assure la promotion des Foxlights prétenduement présenter pour effaroucher les loups

 

Comme toujours depuis sa création et avant elle le Groupe Loup France, l’association Ferus entretien l’illusion pour ne pas dire le mensonge. C’est le encore le cas pour les foxlights prétendument fait pour protéger les troupeaux de la prédation du loup alors que ce système est vendu pour la protection des renards. Tout est fait pour faire croire qu’il existe des solutions pour que berger et éleveurs, notamment d’ovins, puissent cohabiter avec le loup. L’expérience montre le contraire.

Les foxlights : un dispositif lumineux autonome pour effaroucher les loups


Pour compléter son dossier sur le loup, Nice Matin a publié une vidéo montrant un éleveur des Alpes de Haute-Provence (04) utiliser une foxlight, ce nouveau moyen de protection expérimenté durant l’été 2015 dans le cadre de pastoraLoup. Les foxlights sont des dispositifs lumineux autonomes composés de 9 leds (blanches et bleues) qui s’allument et qui clignotent de manière aléatoire simulant ainsi la présence d’une personne autour du troupeau. La mise en place chez cet éleveur a été faite Eric Vissouze, l’animateur de notre programme pastoraLoup. Patrick Boffy, vice-président de FERUS et coordonnateur pastoralisme a participé au tournage du reportage de Nice Matin.

En tout, FERUS a acheté et a placé 17 foxlights chez différents éleveurs ayant subi par le passé des attaques de loups. Les résultats se sont avérés très satisfaisants : aucune attaque de nuit n’a été déplorée sur les parcs équipés. Il conviendra néanmoins de reconduire ces tests l’année prochaine pour conclure ou non à l’efficacité du dispositif sur le long terme. En effet, les loups peuvent s’y habituer et il est conseillé de ne pas laisser les dispositifs trop longtemps à la même place.

A Auzet, dans les Alpes-de-Haute-Provence: des lumières dans la nuit, pour éloigner le loup du Groupe Nice-Matin sur Vimeo

Source : Communiqué de Férus du 26 janvier 2016

Observations :

  1. Pouvons-nous certifier que l'éleveur d'Auzet utilise toujours les foxlignts ? Pas certain. Il n'a pas eu d'attaque ? Mais y avait-il des loups sur son estive ? Pas certain. Il y a peut être des gens qui font le ménage.... officiellement. - "Des diodes luminescentes pour dissuader le tueur de brebis"
  2. Depuis cet article de Férus, Michel Meuret, de l'INRA, est allé voir sur le terrain, en Australie, ce qui se passait avec les Foxlights. Le résultat est édifiant : "Les Foxlights, des gadgets écolos et de pompeurs de subventions sans aucun intérêt"
  3. La presse et les délires sur les Foxlihgts

Haut de page

 
 

Accueil du Monde des Pyrénées
Ferus
Mouvements écologistes