La chasse au loup et l'ours en Slovénie

Logo Facebook
Vous êtes ici: Accueil > Faune-Pyrenees > ours > Europe > Slovenie > Ours-Slovenie-Chasse

Contrairement à d'autres pays d'Europe comme la France ou l'Espagne, il existe des quotas d'ours et de loups qui peuvent être chassés en Slovanie.

- Une centaine d'ours seront abattus en 2007

La Slovénie compte abattre cette année jusqu'à 106 ours bruns afin d'éviter une surpopulation et de garder un équilibre écologique, a indiqué le ministère de l'Environnement jeudi.

"Après large consultation avec une série d'experts, un accord s'est fait sur un chiffre de 80 à 106 animaux à tuer", l'institut forestier recommandant de choisir le chiffre le plus élevé, a indiqué à l'AFP Darja Dolenc, porte-parole du ministère.

Une décision plus précise sera prise par le ministre Janez Podobnik courant février, selon elle.

La population de plantigrades en Slovénie, une petite république alpine couverte pour moitié de forêts, a augmenté ces dernières années en raison de conditions écologiques favorables.

D'après les estimations des experts, le pays abrite de 500 à 700 ours sauvages, principalement dans les régions de Sneznik et de Kocevje (sud-est).

La Slovénie a accepté l'an dernier de livrer à la France cinq ourses dans le cadre d'une tentative controversée de réintroduction de l'espèce dans le massif des Pyrénées, à la frontière espagnole.

En 2006 déjà, le gouvernement de Ljubljana avait autorisé des battues pour éliminer plus de cent ours, afin d'éviter une trop grande proximité avec humains et animaux domestiques. Une vingtaine d'ours sont aussi morts dans des accidents sur des routes et voies ferrées.

Source: Le Monde du 1 février 2007

- 70 ours et 10 loups pourront être tués en 2009

Les autorités slovènes ont autorisé les chasseurs à tuer en 2009 70 ours bruns et 1O loups, pour maintenir l'équilibre démographique de la faune sauvage dans ce petit pays des Alpes, selon le quota de chasse publié vendredi par le gouvernement.

Ce quota de chasse 2009 pour les ours et les loups est nettement plus bas que celui des années précédentes.

"Les populations actuelles des deux espèces en Slovénie sont plutôt favorisées. Ils ont suffisamment d'espace vital et bénéficient de conditions de vie favorables sans aucun ennemi naturel", a déclaré jeudi le ministre de l'Environnement Karl Erjavec.

Le quota a été déterminé en se basant sur les estimations du nombre de loups et d'ours vivant en Slovénie, un pays recouvert à 50% de forêts, selon le ministre.

La Slovénie abrite plus de 430 ours et entre 70 et 100 loups, selon des estimations du ministère de l'Environnement.

Au cours des dernières années, le gouvernement slovène a autorisé le prélèvement par tirs d'une centaine d'ours par an, suscitant les protestations d'organisations slovènes et internationales de défense de la faune sauvage qui jugent ce quota excessif.

Source: Romandie / AFP du 10 avril 2009

- Commentaire

Cet article n'est pas sans intérêt. Selon le ministère de l'environnement slovène, le pays recouvert à 50% de forêts, ce qui laisse supposer que les activités humaines y sont relativement modérées notamment l'élevage et le tourisme en dehors de quelques centres assez modestes. Ce n'est pas le cas des Pyrénées. Nous apprenons également qu'il y a entre 70 et 100 loups, c'est-à-dire moins que dans les Alpes. Ceci n'empêche pas de laisser chasser 10 loups. Nous sommes loin de toutes les comédies de l'administration française dans ce domaine.

Nous pouvons sincèrement nous demander s'il n'existe pas deux Europe et deux Conventions de Berne.

Louis Dollo, le 15 avril 2009