Localisation hebdomadaire 2007 des derniers ours introduits

 

Les services de l'Etat ont mis en place un système d'information décalé sur la localisation des derniers ours introduits. Ce système est manifestement mis à jour avec une très grande négligence et ne sert qu'à la satisfaction intellectuelle de quelques individus. Les éleveurs sont tenus à l'écart de toutes informations.

A l'origine, l'idée du suivi à partir de colliers équipés d'instruments de localisation était d'informer les éleveurs à l'avance pour qu'ils prennent des mesures de protection pour leurs troupeaux. Comme il fallait s'y attendre, il n'en est rien. Les pouvoirs publics ont peur que cette information serve à tuer l'ours. En attendant, la procédure actuelle ne fait qu'augmenter la haine à son égard.

  • Hebdo 29 : du 17 au 23 septembre 2007
  • Hebdo 30 : du 24 au 30 septembre 2007
  • Hebdo 31 : du 1 au 7 octobre 2007
  • Hebdo 32 : du 8 au 14 octobre 2007
  • Hebdo 33 : du 15 au 21 octobre 2007
  • Hebdo 34 : du 22 au 28 octobre 2007
  • Hebdo 35 : du
  • Hebdo 36 : du
  • Hebdo 37 : du
  • Hebdo 38 : du
  • Hebdo 39 : du 26 novembre au 2 décembre 2007
  • Hebdo 40 : du 3 au 9 décembre 2007


    AVERTISSEMENT
    Nous confirmons l'incapacité pour l'ETO de localiser des ours mais nous confirmons également la diffusion d'informations erronnées ou partielles qui ne permettent pas aux éleveurs de prendre des dispositions de protection pas plus qu'aux maires des communes d'assurer leur mission de protection des biens et des personnes - Le 6 août 2007
Les localisations hebdomadaires 2008

 


23 avril 2007 : Hvala a 2 oursons

Pour vous tenir informé des déplacements des 4 derniers ours lâchés

05 62 00 81 10


Les localisations hebdomadaires 2006

 


Le Grand Charnier

Accueil
Ours actualités

 

Le suivi des ours dans les Pyrénées


L'ensemble des ours font l'objet d'un suivi de la part de l'Equipe Technique Ours (ETO). Les ours d'origine slovène introduits en 2006 sint équipés d'un collier qui, en principe, doit permettre une localisation facile.

Chaque semaine une communication de l'ETO fait le point de l'ensemble des localisations et indices d'ours relevés dans les Pyrénées.

L'équipe est composée d'un certain nombre de techniciens sous la direction de :

  • Pierre-Yves Quenette, Chef de Projet, Chargé d'étude ours
  • Jean-Jacques Camarra, Coordinateur du Réseau Ours Brun

EQUIPE TECHNIQUE OURS et RESEAU OURS BRUN
Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage
CNERA Prédateurs et Animaux Déprédateurs
Impasse de La Chapelle
F-31800 Villeneuve de Rivière

Tél. 05 62 00 81 08 - Fax 05 62 00 81 09
Répondeur Infos ours 05 62 00 81 10
Courriel

Haut de page

Avertissement


Contrairement à ce qui a été dit, les ours ont peu ou pas hiberné cette année.

  • Franska a pratiquement toujours été en déplacement dans un secteur limité entre le haut de la forêt de Saint Pé de Bigorre, le Pré du Roy et la l'ancienne ardoisière de Ségus sius le Pic d'Aulian.
  • Sarousse a été vu en balade avant les chutes de neige.
  • Des traces ont été vues au-dessus de Quérigut
  • Un ours s'est baladé tout l'hiver sur les estives de Bruges

Volonté de ne pas dire la vérité ? Volonté de minimiser les impacts de la rpésence de l'ours ? Obcession de sécurité pour la bête ?
Peu imorte les motifs. Le fait est que tout n'est pas dit par l'ETO et que la diffusion de ces informations restent uen information purement indiucative et fortement imprécise

.Haut de page

Inerrogation sur la valeur de ces informations


Nous pouvons légitiment nous interroger sur la valeur de certaines informations.
1/ Les informations concernant Franska sont erronées par rapport aux prédations.
2/ Franska a été détectée le dimanche 27 sur la commune d'Asque (versant nord du Signal de Bassia) et rien n'est indiqué à ce sujet pas même la commune d'Asque sur la carte.
3/ Nous faire croire que Franska se balade sur un corridor de la commune d'Asté relève d'une naïveté coupable (voir la carte).

Pour parler clairement, l'équipe de suivi de l'ours est soit incompétente soit menteuse. Au choix !

Haut de page

La localisation exacte des ours en Couserans et Hautes-Pyrénées


Il se confirme que les informations données par l'équipe de suivi sont erronnées. Quelques questions :

  • Pourquoi ne pas indiquer de prédations à Goulier le 2 et le 3 juin ?
  • Pourquoi ne pas dire que Hvala et ses oursons sont dans le Biros ? Avec trè_s probablement Balou et Sarousse. Le 2 juin, jour de transhumance, l'équipe de suivi sur place l'indiqait à des éleveurs. Pour la nuit du 5 au 6 juin, les éleveurs sont montés en montagne pour surveiller les bêtes en allant s'installer dans des cabanes qui datent du début du XXème siècle si ce n'est pas avant pour certaines. Est-ce une vie normale ?
  • Comment Franska passe-t-elle d'Esparos à Ancizan ? En hélicoptère ?

Autant dire qu'aujourd'hui, plus personne ne croit aux palabres de l'équipe de suivi.

Voir également un témoignage du Couserans

Le 4 juin 2007

-->10 juin 2007 : Hvala et ses oursons sont bien à Melles

Haut de page

De moins en moins d'informations


Nous disposons de moins en moins d'informations surtout que l'ours est l'auteur de nombreuses prédations. Il y a manifestement une volonté de masquer une réalité. C'est le cas pour Franska

Par ailleurs les informations ci-dessus présentent de moins en moins d'intérêt et, en tout état de cause, ne serve en aucune manière les éleveurs pour gérer leurs troupeaux.

Haut de page

 


Le Grand Charnier

Accueil
Ours actualités