Le Vautour fauve et le mensonge écologiste

Logo Facebook
Vous êtes ici : Accueil > Faune-Pyrenees > rapaces > Vautours-Fauves > Ecologistes > Vautour-Fauve-Pyrenees-le-mensonge-ecologiste

Une des spécificités des mouvements écologistes institutionnels est de ne pas dire la vérité et de refuser de dire cette vérité au non de "la défense de la cause" selon les termes employés par certains. Ces organismes tel que WWF, LPO, FNE ne s'intéresse pas à l'écologie, à la défense et la protection de l'environnement ou au développement durable mais tendent vers un objectif politico-philosophique du "tout sauvage" déjà connu et défendu dans les années 1930 par des parties politiques peu recommandables et aujourd'hui interdits comme en témoigne le passé des pères fondateurs du WWF.

L'évolution du vautour fauve n'échappe pas à cette règle du mensonge ou du non dit. Pour porter la bonne parole, les militants de ses organisations qui peuvent être par ailleurs d'excellent scientifiques et universitaires n'hésitent pas à utiliser certains médias informatiques tel que l'encyclopédie en ligne Wikipédia. En squattant le système, ils imposent leur seul et unique point de vue en mettant en doute tous les autres ou en négligeant et refusant de mentionner des documents officiels.

- Analysons la page Wikipedia.

Il est dit que les vautours "auraient attaqué des vaches encore vivantes (des vaches blessées ou en difficulté) sans qu'une preuve ne soit fournie". La preuve est que la vache était vivante et en bonne santé avant de mourir et être dévorée par les vautours. En général, dans les enclos, même à proximité des fermes, personne n'est présent pour attendre l'arrivée des vautours. Et s'il y avait eu quelqu'un, la personne aurait tout fait pour éviter la mort de la bête. Nous voyons là les limites de la stupidité et de la bonne foi des rédacteurs puisqu'il s'agit d'une rédaction collective. Mais nous voyons aussi parfaitement l'empreinte des mensonges véhiculés par la LPO. Quant à savoir si ces vaches en enclos à proximité d'une ferme étaient blessées ou en difficulté, n'a strictement aucune importance. Il ne s'agit pas, dans ce cas, de vaches mortes ni de charognes mais bien de vaches vivantes.

"Le 11 mai 2007, ils auraient tué une vache en bonne santé à Ilharre... " Même observation que ci-dessus puisqu'il s'agit de vaches au pluriel. Pourquoi citer cette date et pas toutes les autres très nombreuses ? Histoire d'être convainquant par simple amalgame en citant un seul cas, pas forcément le plus probant. Méthode de manipulation classique dans toutes les dictatures.

"...auraient tenté d'attaquer un randonneur récemment décédé [1]" L'article précise que "le 11 juin, des randonneurs ont dû empêcher des vautours de s'approcher du corps d'un des leurs décédé d'une rupture d'anévrisme". Pourquoi, en employant le conditionnel, rejeter systématiquement cette observations. D'autres cadavres ont d'ailleurs été retrouvés totalement dépecés. Rien n'est dit pour ne pas choquer les familles mais il s'agit bien d'une réalité. Pourquoi la nier?

Par contre, les auteurs de Wikipedia ne font jamais allusion aux communiqués des préfectures des Pyrénées-Atlantiques et Hautes-Pyrénées pas plus qu'aux comptes rendus de la commission interdépartementales de suivi du vautour à laquelle participe la LPO. Omission volontaire? Difficile de croire le contraire.

Nous sommes bien obligé de constater que Wikipedia manque de sérieux lorsque des écologistes imposent leur point de vue et que le mensonge et la manipulation y prennent une bonne place dans "l'intérêt de la cause".

ul>
  • LPO: de la désinformation à la manipulation
  • Louis Dollo, le 30 août 2009

    - Extrait de Wikipedia sur la Vautour Fauve le 30 août 2009

    écologie
    Victimes de leur mauvaise réputation, les vautours ont régressé dans le pourtour méditerranéen. Grâce à des programmes de protection et de réintroduction (notamment par la LPO) les vautours fauves ont reconquis certains territoires du Sud de la France. Depuis 2003 les vautours sont victimes de l'interdiction des charniers à ciel ouvert (directive européenne suite à la vache folle) qui est toujours appliquée en Espagne (un pays où les vautours sont bien représentés) et sont en manque de nourriture.

    Ainsi des vautours affamés auraient attaqué des vaches encore vivantes (des vaches blessées ou en difficulté) sans qu'une preuve ne soit fournie. Le 11 mai 2007, ils auraient tué une vache en bonne santé à Ilharre, près de Bayonne, et le 11 juin de la même année, auraient tenté d'attaquer un randonneur récemment décédé[1]. Des bandes de vautours fauves à la recherche de nouveaux territoires sont aperçues à des centaines de kilomètres de leur territoire (Nord de la France, Allemagne). Actuellement (juin 2007) jusqu'à 200 vautours survolent la Belgique et les environs[2].

    Le 24 avril 2009, un vote au parlement européen a autorisé l'utilisation des carcasses d'animaux pour nourrir les rapaces nécrophages. Une nouvelle qui pourrait permettre d'éviter les frictions entre éleveurs et vautours.

    Notes:

    [1] Nouvel observateur, 26 juillet 2007
    [2]d'après Le Soir, journal bruxellois

    Source: Extrait de Wikipedia