Les écologistes veulent en finir avec les contre-vérités sur le pastoralisme et sur la chasse

Logo Facebook
Vous êtes ici: Accueil > Environnement-Pyrenees > Ecologistes-Ecologie > FERUS > 2012-12-00-Loup-Pour-en-finir-contre-verites-pastoralisme-chasse

A l'origine en 2012, 10 associations environnementalistes (en 2013, elles sont 12) dites "écologistes", s’unissent pour "publier une plaquette d’informations pour en finir avec les contre-vérités à propos du loup". Qu’ils veuillent répandre «leur» vérité, pourquoi pas? Ils en ont le droit. Mais qu’ils veuillent «en finir» est d’une prétention qui ne peut prêter qu’à sourire et à discréditer leurs objectifs. Voilà 20 ans qu’ils palabrent, discutent, s’opposent, imposent sans aucun résultat concret en matière de cohabitation dont on voit, au fil des jours, qu’elle est matériellement impossible.

Ils veulent se poser les bonnes questions, Leurs questions. Pas celle des autres qu’ils ignorent depuis 20 ans. Pour eux le pastoralisme doit changer. Au nom de quoi et de qui peuvent-ils l’imposer? Qu’elles sont leurs compétences pastorales pour dire ce qui est bien ou mal? Voilà des questions auxquelles ils n’ont jamais voulu répondre en 20 ans de présence du loup. Mais aussi 20 ans qu’ils refusent de voir la réalité en face : les mesures de protection se sont amplifiées et les prédations n’ont jamais cessé d’évoluer.

Selon les dernières discussions (19 décembre 2012) dans le cadre du Groupe National loup, il apparait, que même leurs représentants finissent par accepter une révision des méthodes de comptage du loup, ce que nous avions déjà abordé dans ces pages en relation avec l’ONCFS, de contenir la population par une réforme des tirs afin des rendre plus efficace. Face à cette situation, la plaquette devient presque ridicule car très loin de la réalité du terrain. Mais elle existe et il est intéressant que le public en prenne connaissance ne serait-ce que pour mesurer les incohérences de ces associations.

Au sujet des 10 associations signataires…. Elles continuent à faire illusion. En effet, à quelque chose prêt ce sont les mêmes personnes sous des étiquettes différentes et surtout, elles sont toutes regroupées au sein d’une fédération régionale comme la FRAPNA puis au niveau national au sein de la Fédération France Nature Environnement (FNE). Il faut donc relativiser l’importance du nombre d’associations signataires.

Loups: pour en finir avec les contre-vérités sur le pastoralisme et sur la chasse

Après quelques décennies d’absence suite à sa destruction par l’homme, voilà plus de vingt ans que le loup est revenu naturellement en France, par ses propres moyens. Vingt ans pendant lesquels les rumeurs, les erreurs et les contre-vérités les plus grossières ont été colportées par des responsables du monde agricole, des chasseurs, et par des élus.

Contre-vérités à propos de l’élevage et de l’impact imputé au loup. Contre-vérités à propos de la chasse et du rôle prêté au loup. Contre-vérités relayées dans une partie des médias.

Ciquer ici pour plus d'infos

Posons-nous les bonnes questions. Qu’en est-il réellement du rôle du loup sur l’élevage en France? Qu’en est-il réellement du pastoralisme et de la filière ovine? Le loup a-t-il un impact sur les ongulés sauvages?

Avec l’expiration du Plan National Loup 2008-2012 et à l’approche du nouveau plan 2013-2017, nos associations s’unissent pour porter à la connaissance de nos concitoyens quelques faits que tous les spécialistes et scientifiques connaissent, mais qui sont trop peu repris dans le débat public. Rétablir les faits, parce que le loup ne doit pas être le bouc-émissaire de la filière ovine.

Et parce qu’une espèce animale ne doit pas être sacrifiée pour assouvir la haine et les intérêts de quelques-uns, ni être utilisée à des fins politiciennes

- Les associations signataires:

Source: Loup.org du 18 décembre 2012

- Avertissement:

Cette plaquette fait apparaître des anomalies grossières qui nous ont conduit à reprendre