La Liste rouge nationale et mondiale UICN des espèces menacées 2014

 

Pratiquement chaque année, UICN établi une liste rouge des espèces menacées au niveau mondial et national. Cette organisation internationale, il s’agit d’un "indicateur privilégié pour suivre l’état de la biodiversité dans le monde". Elle estime que : "Grâce à cet état des lieux, on sait aujourd’hui qu’une espèce de mammifères sur quatre, un oiseau sur huit, plus d’un amphibien sur trois et un tiers des espèces de conifères sont menacés d’extinction mondiale". Ce qui n’empêche pas de constater l’existence de polémiques notamment au niveau national mais également sur la probité des scientifiques à son service.


Selon l’UICN, cette liste rouge "s’appuie sur une série de critères précis pour évaluer le risque d’extinction de milliers d’espèces et de sous-espèces. Ces critères s’appliquent à toutes les espèces et à toutes les parties du monde". Le problème, notamment en France pour l’ours et le loup, ces critères ont tendance à évoluer en fonction des orientations politiques et idéologiques d’associations militantes.

Pour l'UICN et de nombreuses institutions nationales et internationales, la Liste rouge permet de répondre à des questions essentielles, telles que :

  • Dans quelle mesure telle espèce est-elle menacée ?
  • Par quoi telle ou telle espèce est-elle spécialement menacée ?
  • Combien y a-t-il d’espèces menacées dans telle région du monde ?
  • Combien a-t-on dénombré de disparitions d’espèces ?

Quelques chiffres clefs fournis par l'UICN

Dans la dernière édition de la Liste rouge mondiale (version 2014.2), sur les 74106 espèces étudiées, 22176 sont classées menacées. Parmi ces espèces :

  • 41% des amphibiens
  • 13% des oiseaux
  • 25% des mammifères

seraient menacés d’extinction au niveau mondial.

Il est précisé que c’est également le cas pour 31% des requins et raies, 33% des coraux constructeurs de récifs et 34% des conifères.

Evidemment, comme c'est une habitude chez les écologistes, il faut mettre en avant d'éventuelles possibles catastrophes : "Dans cet état des lieux, la France figure parmi les 10 pays hébergeant le plus grand nombre d’espèces menacées : au total, 1048 espèces menacées au niveau mondial sont présentes sur son territoire, en métropole et en outre-mer".

Comment la Liste rouge est-elle établie ?

L'établissement de "la Liste rouge est le résultat d’un vaste processus de concertation, d’élaboration et de validation de plusieurs années, mené par les experts de la Commission de sauvegarde des espèces de l’UICN". Mais qui sont ces experts ? Quel est leur niveau d'indépendance et de militantisme ? L'UICN n'est-elle pas une ONG militante ?

Selon l'UICN, avec le système de la Liste rouge, "chaque espèce ou sous-espèce peut être classée dans l’une des neuf catégories suivantes : Eteinte (EX), Eteinte à l’état sauvage (EW), En danger critique (CR), En danger (EN), Vulnérable (VU), Quasi menacée (NT), Préoccupation mineure (LC), Données insuffisantes (DD), Non évaluée (NE)". Et il est précisé que : "La classification d’une espèce ou d’une sous-espèce dans l’une des trois catégories d’espèces menacées d’extinction (CR, EN ou VU) s’effectue par le biais d’une série de cinq critères quantitatifs qui forment le coeur du système. Ces critères sont basés sur différents facteurs biologiques associés au risque d’extinction : taille de population, taux de déclin, aire de répartition géographique, degré de peuplement et de fragmentation de la répartition".

La Liste rouge des espèces menacées en France - Mammifères de France métropolitaine

Derniers communiqués de presse :

Deux documents de référence :

Source : UICN

Observations

Ours brun (Ursus arctos) :

  • Catégorie nationale : CR = En danger critique d’extinction
  • Catégorie internationale : LC = Préoccupation mineure (espèce pour laquelle le risque de disparition de France est faible)

Curieuse ambiguité.... qui n'empêche pas les mouvements écologistes de crier au scandale. Ainsi, selon l'UICN, l'ours brun est "En danger critique d’extinction" en France mais toutefois avec une vision internationale c'est une "espèce pour laquelle le risque de disparition de France est faible".

Loup gris (Canis lupus) :

  • Catégorie nationale : VU = Vulnérable
  • Catégorie internationale : LC = Préoccupation mineure (espèce pour laquelle le risque de disparition de France est faible)

Même ambiguité que pour l'ours brun. Avec une vision nationale, le loup gris est en situation de vulnérabilité mais avec une vision internationale c'est une "espèce pour laquelle le risque de disparition de France est faible".

En fait, chacun peut y puiser ce qu'il veut. C'est un grand foutoir pour créer des conflits et justifier l'existence de certaines ONG vivant d'aumône de fonds publics et privés.

Haut de page

 

   

Accueil du Monde des Pyrénées
Environnement des Pyrénées
UICN