L'UICN et les introductions, réintroductions et renforcements d'espèces animales et végétales

 

 

Commentaires sur les l ignes directrices de l'UICN sur les réintroductions d'espèces


Les décisions et recommandations de l'UICN, y compris du comité français sont le fait du prince. Personne ne sait qui décide quoi, où et comment. Il n'existe aucune concertation. C'est ainsi qu'en 2006, en pleine polémique de l'introduction d'ours dans les Pyrénées, l'UICN a changé 2 fois de position, les liens mis en place depuis ce site étaient régulièrement rompus et, pour finir, de la notion de réintroduction avec des contraintes manifestement non respectées pour les Pyrénées nous sommes passés à la notion de " renforcement de population " avec des contraintes beaucoup moins exigeantes notamment en matière de consultation des populations locales.
Des méthodes qui s'apparentes à une certaine forme de dictature pour ne pas dire de " viol " comme le député béarnais Jean Lassalle.

Malgré cette autorité quelque peu discutable pour ne pas dire condamnable, cette structure fait partie des nébuleuses associatives dont on ne sait pas s'il s'agit d'une annexe du ministère de l'écologie ou si le Ministère de l'écologie ne serait pas un satellite docile de l'UICN.

En 2005 et 2006, la position de l'UICN sur les réintroductions était clairement présentée à cette adresse Internet : http://www.iucn.org/themes/ssc/pubs/policy/transf.htm#REINTRODUCTION

Il y était clairement expliqué que toute introduction nécessitait l'accord et l'acceptabilité des populations locales. Nous savons aujourd'hui que les vallées pyrénéennes refusent majoritairement l'ours. Dès les premières importations, la page à disparu et la notion de renforcement de population d'ours ne nécessitant pas l'accord ou l'acceptabilité locale avait disparu du discours.

Face à cette situation, nous confirmons donc que les décisions et recommandations de l'UICN, y compris du comité français, sont le fait du prince.

Quel crédit accorder à cette institution proche des divers gouvernements ?

Haut de page

 

   

Accueil du Monde des Pyrénées
Environnement des Pyrénées
UICN