Confédération Paysanne - 2014: Loup, cohabitation impossible

Logo Facebook
Vous êtes ici : Accueil > Faune-Pyrenees > Loups > Europe > France > Cohabitation-Education-Dressage > 2014-09-18-Loup-Cohabitation-Impossible-Confederatio-Paysanne

En 2014 la Confédération Paysanne estime que la cohabitation avec le Loup est impossible. Les nombreuses attaques sur les troupeaux font vivre les éleveurs dans l'angoisse

- Ils vivent avec l’angoisse du loup

Alors que l’animal gagne de nouveaux territoires, la multiplication des attaques sur les troupeaux rend impossible sa cohabitation avec le pastoralisme, juge la Confédération paysanne.

Elle a mis un peu de temps à parler de son cas, comme si elle doutait de sa légitimité. Ses collègues éleveurs, autour de la table, possèdent à peine quelques centaines de brebis – «et en bio, bien sûr! ». Son troupeau a culminé à 2 500 bêtes, « et nous achetons le fourrage sur le marché conventionnel». (...)
Lire l'article complet....

Source: Politis du 18 septembre 2014

- Farid Benhammou - 18 septembre 2014

Je suis très étonné que Politis livre le point de vue de la Conf qui s’est déchiré sur les prédateurs pour trancher sur une ligne dure anti-loup. Certes, il y a des détresses réelles et des contextes difficiles qu’il faut exposer, mais ne donner aucun contrechamp, ne faire aucune mise en perspective et surtout faire comme les autres médias tout cet été. Le Libé, Figaro... ont tous fait leur papier pour tirer un maximum de loup. L’élimination ponctuelle de loup n’est pas condamnable en soi, mais laisser invoquer le tir d’un animal dans une zone coeur du parc national, où va Politis?

Les angoisses et contraintes ne doivent pas être sous-estimées, mais l’abandon de la profession par le ministère, une PAC qui continue à aider les gros, des jeunes éleveurs inexpérimentés qu’on envoie au casse pipe dans un terroir difficile car on ne prépare pas bien leur installation, les traitements chimiques de plus en plus lourds des troupeaux rendant folles les abeilles même en montagne... C’est tout un modèle qu’il faut revoir. Mon canard me déçoit, dans ce papier, se retrouvent tous les poncifs du dossier depuis 20 ans "cétait mieux quand on pouvait laisser les brebis seules en montagne", ce qui n’est pas normal, les "patous pas efficaces et agressifs", il n’y pas de panacée, mais si on n’investit pas le savoir-faire de l’utilisation de ces chiens, ça ne risque pas de marcher. Je ne doutes pas que tu auras, mon cher Patrice, pas mal de réaction... et moi aussi!

- NATVERD 20 septembre à 16:50

Pour savoir ce qu'est la souffrance animale il faut avoir soignée ce qui reste d’un troupeau après avoir subi une attaque criminelle loup.
Voir: Livestock Attacks

La situation est pire en France, car aux Etats-Unis depuis 2013, les loups n’ont pas aucun type de protection, mais les agriculteurs français au lieu de tourner les faits, se cachent à pleurer dans un coin. Voici c’est qui apporte le loup. Voir les vidéos:

- Une nouvelle attaque de loup tue 25 moutons (en Espagne)

- Villaflores nouveau en proie aux loups

- Philippe C. 22 septembre à 22:00

Bonjour, je ne me sens pas spécialement anti-loups mais je voudrais livrer à votre réflexions quelques articles récents:
Appel de scientifiques (août 2014):

Au plaisir de vous lire